Perspectives sur la Transformation 5 – Principe d’Action

On n’exécute pas tout ce qui se propose, et le chemin est long du projet à la chose – Tartuffe

UN PRINCIPE D’ACTION: DE DESCARTES A MONTAIGNE

L’incertitude, c’est à dire l’indétermination de l’avenir, est presqu’universellement vécue comme un problème majeur aussi bien chez les philosophes que chez les hommes d’affaires et les politiques qui souhaitent, selon le mot fameux de Descartes, se « rendre comme maîtres et possesseurs de la nature. » Or il n’en a pas toujours été ainsi. L’humanisme de la Renaissance, aux XVe et XVIe siècles, avait une attitude très différente, accueillant la complexité, la diversité et le chaos du monde avec intérêt. Tout change au XVIIe siècle, quand l’humanisme fait place au rationalisme – P. Silberzahn

Voici deux prix Nobels d’économie, dont les recherches aboutissent plus ou moins à la conclusion suivante :  nos décisions sont intuitives…

Herbert Simon montre que l’intuition vient de l’expérience et peut donc se concevoir comme une autre forme de rationalité.  Une compétence sous-employée, voire négligée, depuis si longtemps… maintenant devenue nécessaire.

De façon surprenante – mais est ce bien si surprenant ? – l’intuition est un sujet de développement/formation à Westpoint/USA et à l’Ecole de Guerre de Paris (entre autres).

Alors voila.  Si nous ne pouvons nous ‘rendre maitres et possesseurs de la nature’, dans un monde de plus en plus incertain,  les principes de Descartes – et Taylor – ont vécu!  La logique et la rationalité (traduire par: Plans, Forecasts, Business Plans, Mid-range Plans, Stratégie à long terme, …) n’assurent plus le job!  Il est grand temps de reconsidérer l’homme et l’humanisme (traduire par: Initiative, Intelligence collective, Empowerment, Engagement, Organisation agile, …).  Welcome back Montaigne!

Quelques clés :

  • La méthode c’est vous
  • Gouverner, c’est prévoir de ne rien prévoir
  • Lâcher prise
  • Savoir décider dans l’incertitude
  • La résilience est dans l’initiative
  • L’Intention remplace l’objectif
  • Développer l’intuition

Si on t’avait foutu à la lourde chaque fois que t’as fait des conneries, t’aurais passé ta vie dehors – Michel AUDIARD

DSC09845 PANO CEDEP BW

#CEDEP, The best kept secret in Exec Ed, #boredomkills, #CEDEProcks

Le BOOC | Executive Education for Tough Times
The Simplicity of a Booc, The connectivity of a MOOC | www.booc.online

2 réflexions au sujet de « Perspectives sur la Transformation 5 – Principe d’Action »

  1. Je partage à 100% ce point de vue … Descartes a fait beaucoup de bien … et a conduit aussi à des erreurs de considere la raison comme seule guide …
    Les plans, les strategies pourraient être vues dàs notre nouveau monde, non pas comme des « objectifs » à suivre, mais comme des « scenarios » , des hypotheses à revoir à l’aune des evenements et reussites … voire des « learning processes ».
    Et cela nous ramene je crois à une autre qualite : le courage … de prendre des decisions et faire des hypotheses dàs l’incertitude… en definitive, les « plans » ne sont ils pas le moyen (en partie illusoire aujourd’hui) de « proteger » celles et ceux qui les font ?

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s