T’es pas assez guerrière ma pauvre fille…

TRANCHE DE VIE MANAGÉRIALE| L’ART DE LA GUERRE

La DRH regarde Mireille avec un sourire figé, ce qui pourrait passer chez elle pour une forme de compassion peu ordinaire.  Sa convocation, tout en délicatesse, disait « Mireille, pour ta promotion, il faudrait qu’on discute… ».  

C’est une battante cette DRH.  En tout cas elle le croit, elle qui nous fait subir, au nom du team-spirit et de la resilience, tous ces stages commando pour entreprises, organisés par des vieux militaires en mal de complément de solde.  Battledress, langage paramilitaire et soirées scoutes au secours du cadre désabusé.  Elle s’éclate la Caporale!

Rien ne peut vaincre la gentillesse – Marc Aurele

Mireille, la quarantaine, fine, sobre, et remarquable manager si on en croit ses résultats lui fait face… 

  • Tu vois Mireille, cette promotion tu la mérites bien sûr mais je pense que question style ça ne va pas le faire.  Il nous faut des moines-soldats tu comprends …
    (Elle venait de lire ce concept, supporté par un fameux CEO du CAC40, dans un article de fond de Manager mon Ami, intitulé judicieusement “Manager en temps de guerre”.  En résumé “croire ce qui vient du haut – le moine” et “obéir sans poser de question – le soldat”)
    … et toi tu n’es pas assez guerrière…

Mireille s’enfonce dans son siége, sa silhouette fluette disparaissant presque dans le fin cuir de ce mobilier exclusif (lire “moche”) rèservé aux cadres de classe 4, selon la nomenclature interne.  (Donne moi ton niveau je te dirai qui tu es)

  • Guerrière?  Mais tu m’a regardée? 1m50. 45 kilos. Une passion pour la porcelaine de Sèvres, l’ikebana et les films d’Eric Rohmer…  Comment veux tu …?
  • Tout est dans la tête.  Heureusement j’ai une solution à te proposer: un stage intensif d’art martiaux.  J’ai trouvé une offre.  Ca sera génial pour ton développement personnel…
  •  …
  • En plus c’est fait par un ancien des forces spéciales chiliennes arrivé en France en 90 suite à la dissolution de son escadron.  C’est dans les Ardennes.  Ca doit déménager… Mais  si tu préfères, on peut aussi envisager Karaté ou boxe Thai … 
    Bien entendu,  c’est toi qui décides.  Je te laisse y refléchir…

Deux semaines plus tard … épuisée par quelques nuits sans sommeil et une négociation éprouvante contre l’enflure normative (R. Gori), Mireille gagnait sa première bataille: faire accepter un stage de Yoga comme ’sport de combat’ … L’intelligence reprenait lentement le dessus …

Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien – J.C. Vandamme

#CEDEP, The best kept secret in Exec Ed, #boredomkills, #CEDEProcks

www.christophegillet.com
Executive Education for Tough Times

Une réflexion au sujet de « T’es pas assez guerrière ma pauvre fille… »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s