Certains consultent quand ils ont des visions.  D’autres parce qu’ils en manquent…

Certains consultent quand ils ont des visions. D’autres parce qu’ils en manquent…
Alors, en faut-il ou non?

Certes oui. Cela ne peut faire de mal. Pour aligner les hommes.
Mais encore faudrait-il:

– Que ce soit plus que la vision de quelques-uns, voire d’un seul.
(Il est assez rare, me semble-t-il, qu’une vision corporate soit autre chose que la vision du chef. Comment engager les acteurs d’une exécution efficace sur cette base?)

Chacun abonde en sons sens – François Rabelais

– Qu’elle ne soit qu’une vision, simple et suffisamment floue pour intégrer la possibilité d’initiative qui sera nécessaire dans l’incertitude et la complexité
(Il me paraît encore plus rare que ladite vision corporate ne soit pas en fait l’objectif d’un plan prédéfini, maquillé en vision motivationnelle)

– Qu’elle fasse vraiment sens, et ne soit donc pas juste une triviale incantation aux valeurs essentielles de l’entreprise (Vous avez sans doute entendu pléthore de ‘visions’ triviales du genre ‘enchanter le client’ ou ‘créer de la valeur’. Méthode Coué? Est-ce bien nécéssaire?)

– Qu’elle se communique autrement que par des posters qui assènent aux masses un sens prémâché et interprété par d’autres.
(Eh oui, nous faisons tous très bien sens de notre contexte, et beaucoup plus qu’à travers le sens ‘digéré/packagé’ proposé par les affiches. Voir ‘sense making’ vs ‘sense giving’)

– Qu’elle ne devienne pas l’excuse du management pour s’affranchir de l’exécution.
(Combien de fois entendrons nous encore la fameuse antienne : la stratégie ça va, c’est l’exécution que ne suit pas’)

Alors, oui, une vision peut sans doute être utile, encore faut-il qu’elle soit juste, partagée, significative (ie : faisant vraiment sens) et suffisamment ‘ouverte’ pour laisser place à l’initiative.

En clair, le contraire de ce que j’observe sur le terrain…

PSX_20181027_185155.jpg

#CEDEP, The best kept secret in Exec Ed, #boredomkills, #CEDEProcks

Le BOOC | Executive Education for Tough Times
The Simplicity of a Booc, The connectivity of a MOOC

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s